Les relations avec les élèves  Il y a 23 produits.

par page

Comment comprendre ce qui se joue entre l’enseignant et ses élèves quand une classe devient « difficile » ? Que peut-on faire dans la classe, ou bien avec des ressources extérieures ? Comment tenir bon sur l’essentiel, les apprentissages ?

Le corps à travers ses transformations, ses différences. Le corps de l’enseignant en tension dans la classe. Le corps qui socialise ou qui exclut. Le corps qui perturbe, désire ou souffre. Le corps pour bouger et ne plus bouger, pour courir et pour parler. Le corps pour grandir. Le corps pour apprendre.

Que recouvre l’expression « violences à l’école », sans naïveté, en sortant des oppositions simplistes, dramatisation ou minimisation, victimes ou auteurs, répression ou prévention ? Quel rôle peut tenir l’école ? Et si, au lieu de rêver à une école sans violence, nous construisions une école où l’on prenne soin de notre jeunesse ?

L’école mixte est régulièrement mise en cause, accusée de desservir tour à tour les filles ou les garçons. La question des violences sexistes et homophobes préoccupe les acteurs de l’école. Ce dossier rend compte des débats, met en lumière l’inventivité de tous celles et ceux qui agissent en faveur de l’égalité entre filles et garçons.

La vie scolaire, un vaste entredeux entre le huis clos des classes et le vaste monde hors l’école.

Comment mobiliser la classe, par exemple autour de projets, engager les élèves dans la coopération plutôt que la compétition ? Pour ne pas subir, ni même seulement « tenir la classe », des idées et des pistes pour « faire la classe », en faire un lieu d’apprentissage et de vie pour les élèves et leurs enseignants.

Problèmes existentiels longtemps tabous à l’école, contestation de certains sujets « sensibles », comportements sexistes, racistes, homophobes : comment réagir ?

Ce dossier nous invite à nous interroger sur la manière dont les valeurs de la démocratie sont en œuvre dans la démarche d’apprentissage. On verra que, s’il faut se garder de laisser croire que la relation pédagogique est soumise aux règles de la démocratie, c’est la parole et l’esprit critique qui permettent à l’élève de se confronter au savoir, de se...

Nous avons voulu ici faire appel essentiellement à ceux et à celles qui sont en classe au quotidien pour qu’ils nous disent comment ils le vivent, comment ils s’y prennent pour y demeurer avec plaisir, tendresse et ardeur, avec peines et problèmes, avec courage, constance, avec passion ou scepticisme, avec leurs élans, leurs désespoirs et leurs rebonds......

Bavarde ou passive, agressive ou amorphe, évitant l'effort ou multipliant les malentendus, désespérément monotone ou inexplicablement changeante, composée d'élèves incapables de se concentrer ou de se mettre au travail tous en même temps, homogène, hétérogène... la classe difficile n'est jamais celle à laquelle nous nous sommes préparés !

Les heures de vie de classe peuvent être des moments de dialogue, de réflexion et de proposition qui déplacent le rôle habituel de l’enseignant. Quels cadres pour faire la place à une parole authentique et utile à la construction sociale, en évitant les déferlements stériles d’affects et les réglements de compte ?

Affichage de 13 - 23 produits sur 23