Nos revues, ouvrages et hors-séries

Des langues bien vivantes Agrandir

Revue n°437 - novembre 2005

Souvenirs d’apprentissages, questionnement sur le bien fondé des enseignements précoces, lutte contre le monopole de l’anglais, exigence dans les apprentissages de communication : de nombreuses pistes dans ce dossier, et des perspectives d’avenir comme le portfolio.

Envoyer à un ami

Des langues bien vivantes

Des langues bien vivantes

Souvenirs d’apprentissages, questionnement sur le bien fondé des enseignements précoces, lutte contre le monopole de l’anglais, exigence dans les apprentissages de communication : de nombreuses pistes dans ce dossier, et des perspectives d’avenir comme le portfolio.

Destinataire :

* Champs requis

Annuler ou 

À partir de :

PRIX TTC
Papier PDF* Papier + PDF*
Particulier 5,00 €
Établissement scolaire
Association, institution
10,01 €
Bibliothèque, médiathèque
Autre établissement recevant du public
15,01 €

*Le prix des publications au format numérique inclut un droit de diffusion dans la sphère privée de l'acquéreur.

Dossier

Coordonné par Maria-Alice Medioni et Françoise Vigneron

Jamais on n’a assisté à tant de discours et de promesses sur la promotion des langues, de l’école primaire à l’université. La nécessité des langues et de leur diversification ne cesse d’être affirmée, l’apprentissage est renforcé, et des cadres communs de référence se mettent en place. Partout on met l’accent sur les compétences de compréhension et d’expression à développer à travers des pratiques renouvelées : c’est parce qu’ils auront quelque chose à faire, un projet à réaliser, que les élèves vont s’impliquer, chercher à comprendre et prendre la parole. Bel enjeu quand on est enseignant de langues et que l’on veut faire partager sa passion pour une langue et une culture.
Mais, parallèlement, la réalité de la situation est loin de correspondre aux discours tenus. Découpage hebdomadaire en tranches horaires trop courtes, temps d’exposition insuffisant à la langue, effectifs trop lourds pour permettre la confrontation et le débat, pression institutionnelle... Et questionnement récurrent de la part des élèves et des parents sur l’utilité de la maîtrise des langues.
Se situant dans ce paradoxe, ce dossier veut avant tout témoigner du dynamisme des interrogations et des recherches. Souvenirs d’apprentissages, questionnement sur le bien fondé des enseignements précoces, lutte contre le monopole de l’anglais, exigence dans les apprentissages de communication et aussi métalinguistiques... Les pistes et paris ne manquent pas, ni les perspectives d’avenir comme le portfolio, le regard sur d’autres pays européens, et même l’ambition d’ouvrir les élèves à ...toutes les langues au lieu d’une seule !

En savoir plus
Arts et culture à l'école, quel cinéma !
2 numéros pour 15,00 €(Hors frais du port)
Découvrir toutes nos offres