Nos revues, ouvrages et hors-séries

L'entrée en 6e Agrandir

L'entrée en 6e

Revue n°475 - septembre 2009

Des pistes pour que le franchissement d'une césure majeure du système éducatif ne provoque plus une rupture dans le parcours scolaire de trop d’élèves.

Envoyer à un ami

L'entrée en 6e

L'entrée en 6e

Des pistes pour que le franchissement d'une césure majeure du système éducatif ne provoque plus une rupture dans le parcours scolaire de trop d’élèves.

Destinataire :

* Champs requis

Annuler ou 

Pack content

1 x L'entrée en 6e

Des pistes pour que le franchissement d'une césure majeure du système éducatif ne provoque plus une rupture dans le parcours scolaire de trop d’élèves.

1 x L'entrée en 6e

Des pistes pour que le franchissement d'une césure majeure du système éducatif ne provoque plus une rupture dans le parcours scolaire de trop d’élèves.

À partir de : 7,70 €

Tous les formats disponibles

PRIX TTC
Papier PDF* Papier + PDF*
Particulier 7,70 € 7,70 € 9,20 €
Établissement scolaire
Association, institution
7,70 € 15,40 € 23,00 €
Bibliothèque, médiathèque
Autre établissement recevant du public
7,70 € 23,10 € 32,20 €

*Le prix des publications au format numérique inclut un droit de diffusion dans la sphère privée de l'acquéreur.

Dossier

Coordonné par Patrice Bride et Nicole Priou

L’entrée au collège est une épreuve pour les élèves : nouveaux lieux, nouvelle organisation, nouvelle gestion du temps. C’est aussi une approche différente des apprentissages et du travail scolaire. Ce passage peut générer de l’appréhension, voire de réelles difficultés d’adaptation ; mais une épreuve est aussi un défi, et bien des élèves sont fiers de rejoindre « la cour des grands ». Épreuve sans doute nécessaire et qu’il faut gérer au mieux. Mais il faut interroger aussi la difficulté de l’école française à relier primaire et secondaire, à penser et construire une école commune sur l’ensemble de la scolarité obligatoire de 6 à 16 ans.

Ce dossier regroupe donc des points de vue et des propositions : comment préparer les élèves en amont ? Comment bien les accueillir le premier jour, les premiers mois ? Comment les aider tous à entrer de façon positive dans des apprentissages nouveaux, dans une culture scolaire trop peu familière ? Quelles pistes pour que le franchissement de cette césure majeure du système éducatif ne provoque plus une rupture dans le parcours scolaire de trop d’élèves ?