Actualité de la pédagogie différenciée

La pédagogie différenciée apparait comme une réponse à de multiples problèmes : l’accueil d’élèves non francophones, d’élèves handicapés, la lutte contre l’échec scolaire et la garantie pour tous d’un socle commun. Un dossier pour faire le point sur les différences entre élèves.

PRIX TTC
Papier
PDF*
Papier + PDF*
Particulier
8,50 €
8,50 €
10,20 €
Etabl. scolaire, association
8,50 €
17,01 €
25,50 €
Bibliothèque, médiathèque
8,50 €
25,51 €
35,72 €

*Le prix des publications au format numérique inclut une droit de diffusion dans la sphère privée de l'acquéreur.

Télécharger

Plus d'informations

Coordonné par Sabine Kahn et Dominique Seghetchian


1.Différencier, encore et toujours
C’est parfois un slogan, à raison : la pédagogie différenciée n’est pas qu’une question de savoir-faire professionnels, elle est portée par un projet politique promouvant l’éducation commune.

2. Des situations didactiques fécondes
Différencier, c’est multiplier les occasions d’apprendre, seul ou à plusieurs, entre élèves ou avec l’enseignant, avec diverses ressources : une affaire d’imagination pédagogique.

3. Diversifier les accès aux savoirs
Différencier, c’est aussi varier les approches d’une même connaissance ou compétence, c’est rechercher dans le savoir lui-même ce qui peut faire obstacle pour les uns ou pour les autres.

4. Organiser le travail
Différencier, c’est enfin faire évoluer le fonctionnement de l’école : jouer des regroupements d’élèves, de la collaboration des enseignants, de l’emploi des temps éducatifs.

Offre spéciale

Vous aimerez peut-être