La validation des acquis de l'expérience

De nombreux témoignages de parcours qui permettent de mesurer la distance entre les principes et leur réalisation. Ceux qui valident, institutions et membres de jurys, disent aussi comment ils travaillent et organisent l’accompagnement des candidats. La VAE, une révolution ?

PRIX TTC
Papier
PDF*
Papier + PDF*
Particulier
7,50 €
7,50 €
Non disponible
9,00 €
Non disponible
Etabl. scolaire, association
7,50 €
15,01 €
Non disponible
22,49 €
Non disponible

*Le prix des publications au format numérique inclut une droit de diffusion dans la sphère privée de l'acquéreur.

Plus d'informations

Coordonné par Claude Azéma - novembre 2007

Prendre en compte des compétences individuelles acquises dans toutes sortes de situations, favoriser la formation tout au long de sa vie : beaux principes ou réalités ? La loi de modernisation sociale a récemment promu la « validation des acquis de l’expérience » (VAE), suivant une évolution présente dans la plupart de nos voisins européens.

Dans une version optimiste, la VAE pourrait constituer une voie possible de remédiation à un parcours d’orientation marqué par les déterminismes sociologiques. Elle s’inscrit ainsi dans l’objectif de promotion sociale trop souvent figé par le diplôme de départ obtenu en formation initiale. Mais comment s’effectue sa mise en œuvre ? Est-elle accessible à tous ? Quels obstacles faut-il lever ?

On trouvera dans ce dossier de nombreux témoignages de parcours, aboutis ou non, qui permettent de mesurer la distance entre les principes et leur réalisation. Ceux qui valident, institutions et membres de jurys, disent aussi comment ils travaillent et organisent l’accompagnement des candidats. Dubitatifs, combatifs, déçus ou enthousiastes, les propos tenus nous aident comprendre la révolution de la VAE.

Offre spéciale


Vous aimerez peut-être