Catalogue

Face à la représentation bien répandue d’une école en proie au renoncement, ce dossier se propose d’aider à comprendre en quoi consiste l’autorité, comment on peut la repenser dans un contexte de revendications égalitaires, comment on peut essayer de l’exercer collectivement dans l’établissement et seul dans sa classe, au milieu des paradoxes et...

Ce dossier n’est pas un plaidoyer mais un état des lieux. Il traite de « langues de France », et sa partie la plus importante est sans doute celle qui cherche des passerelles, des passages, des ponts, des issues, loin des fermetures et des formalismes de tous bords, celle qui se risque aux métissages.

Apprendre à lire met en jeu des composantes diverses. On apprend à lire en lisant et aussi en débattant, écrivant, agissant, et on le fait parce que des adultes divers vous y aident, vous lisent des livres, vous en font lire, organisent vos apprentissages, rendent plus clair ce que vous faites en lisant.

Comment mettre le partenariat en place dans l’école qui n’y consent qu’en occupant une position centrale ? Comment dépasser les obstacles que sont les enfermements des acteurs et quelle formation pour tous les personnels impliqués ? Enfin, comment les actions éducatives concertées transforment-elles les pratiques des uns et des autres ?

Existe-t-il une « lecture littéraire » ? Quelles activités de lecture et d’écriture mettre en place dans les classes, du primaire au lycée ? Des analyses, des récits et des exemples de travaux et d’activités.

Les néotitulaires qui s’expriment dans ce dossier posent, au-delà de ces problèmes « politiques », la question de leur identité professionnelle. Ils nous interrogent ainsi sur notre mission d’enseignants et sur notre pédagogie qu’au nom de l’expérience, les anciens ne prennent souvent plus la peine de remettre en question.

Ce dossier donne la parole aux enseignants, élèves, didacticiens, poètes, éditeurs. Il se veut une source d’inspiration, d’envies, de « possibles » : carnets d’écriture, répertoires, fabrication d’anthologies, collages, mises en voix... Des repères historiques et bibliographiques pour aller visiter ailleurs.

Ce dossier tente de délimiter les nouveaux contours de la vie scolaire pour comprendre la nature et l’étendue de ses missions. La question centrale est de savoir comment articuler éducation et pédagogie dans l’établissement, comment mettre en cohérence et en synergie ce qui se passe dans et hors de la classe ?

Un aperçu sur la mise en œuvre, en fin de compte très positive, des nouveaux dispositifs interdisciplinaires, surtout quand elle s’accompagne d’une organisation rigoureuse, professionnelle, et du dynamisme d’enseignants motivés par cette autre manière de travailler avec les élèves.

Ce dossier propose des analyses, des regards croisés de chercheurs, de parents et d’acteurs de prévention. Il donne aussi largement la parole aux jeunes. Pour stimuler les actions collectives concertées, à une époque où la recherche de solutions répressives semble prendre le pas sur la démarche éducative.

Comment apprendre aux élèves à « faire de la science » ? De nombreux témoignages de pratiques scientifiques mises en œuvre à tous les niveaux de l’enseignement scolaire.

Le transfert désigne le mécanisme qui permet à un sujet d’utiliser dans un nouveau contexte des connaissances acquises antérieurement. Mais on ne sait pas très bien comment il s’opère car son processus comme son évaluation s’avèrent difficiles à cerner.

Comment, à l’école, former de futurs citoyens capables d’impulser des changements profonds dans divers domaines : culturel, politique, pratiques de consommation, relations avec l’environnement ? Comment l’enseignement et les pratiques éducatives vont-elles dans ce sens, de l’école au lycée, en lien bien souvent avec le tissu associatif ?