Catalogue

Clarifier le sens de mots-clés du système éducatif utilisés avec des références qui finissent par devenir personnelles voire tabou. Préciser le sens des mots tels que gouvernance, régulation, évaluation, autonomie, projet d’établissement et lever les ambigüités, c’est donner confiance aux acteurs pour un fonctionnement plus démocratique et une...

Si la transmission d’une culture commune est une mission première de l’école en vue d’assurer un minimum de partage de savoirs et de valeurs, l’école ne peut ignorer aujourd’hui le double défi de préservation de la diversité culturelle et du nécessaire dialogue interculturel. Ce dossier rassemble les analyses et réflexions pertinentes d’experts et de...

E&D s’est toujours intéressée avant tout à la réussite éducative à travers les pratiques pédagogiques et tous les dispositifs institutionnels qui peuvent la favoriser. Il était donc logique, au moment de la mise en place institutionnelle des dispositifs d'accompagnement que notre association lance un travail de réflexion, de prospective, d’analyse sur...

Morale, ou plutôt éthique? Quelle laïcité dans l'école de la République ? L'enseignement de ces notions a contribué à la constitution de la citoyenneté française ; mais dans les moments de tensions, elles sont souvent instrumentalisées. Comment garantir la neutralité des principes d’action et de jugement, les transmettre à tous les élèves ?

Publication disponible uniquement au format numérique (PDF), en téléchargement depuis notre site. L’école doit devenir partie prenante des territoires afin que se bâtissent alliances et fédérations. Tous les temps et les lieux éducatifs dans le territoire peuvent contribuer à l’acquisition par tous d’un socle commun, à la réduction des inégalités.

Olivier Maulini, Monica Gather Thurler ESF 2014.

Les neurosciences provoquent des polémiques. Pour certains, elles représentent une menace pour une vision humaniste de la pédagogie. Pour d’autres, elles produisent des résultats évaluables qui feraient office de preuves. Est-on condamné à cette logique binaire ?

Pour les élèves à besoins éducatifs particuliers, l’écart est parfois grand entre ce qui est prescrit et la réalité de leur scolarisation. Ce dossier vise à en pointer les freins et à proposer des leviers à même de faire vivre l’école inclusive refondée.

Qu’est-ce qui fait qu’un enseignant, un éducateur, sort des sentiers battus et s’avance sur les chemins de l’expérimentation et de l’innovation ? Qu’est-ce qui le met, l’a mis en mouvement ? Quels sont les utopies, les projets, les rêves, les modèles peut-être qui font entrer dans un collectif, un mouvement pédagogique ?

C’est une évidence, nous travaillons tous en équipe : dans l’établissement, autour d’une classe, pour un projet, sur un cas particulier d’élève… Hors du collectif, point de salut ! Est-ce si sûr ?

Qu’est-ce qu’un bon climat scolaire ? Est-ce lorsque les élèves répondent à notre fantasme du «  bon élève  » ? On ne peut nier l’impact qu’il a sur les personnels et les élèves. Se sentir bien ou mal à l’école détermine en profondeur le parcours que l’on y mènera.

Comment les apprentissages de la lecture, de l’écriture, de l’oral s’actualisent-ils dans nos classes et nos cours quand l’enseignement du français ne se fixe plus comme finalité la sélection (reproduction) des «  élites  » mais la réussite de tous les élèves, y compris les plus éloignés de l’univers de l’école ?

Les pratiques communes, croisées, mises en synergie et en résonance, aident-elles les élèves à entrer dans la complexité des savoirs scolaires et dans les différentes cultures à construire à l’école ? Ce dossier montre à travers différentes pratiques de dispositifs comment entrer dans l’interdisciplinarité sans sacrifier aucunement les disciplines.

Le mythe de l’égalité républicaine, nous n’y croyons plus trop, nous savons bien que certains élèves «  sont plus égaux que d’autres  ». Nous ne sommes pas naïfs. Mais pour la plupart, enseignants et acteurs de l’éducation, nous pensons travailler à la promotion de tous et souhaitons souvent pouvoir «  compenser  » les inégalités.

Qu’est-ce que les élèves apprennent avec le théâtre, de l’école à l’université, dans toutes les disciplines ? Sans se limiter au théâtre pour lui-même, ni aux liens étroits qu’il entretient avec la langue et la littérature, dans quel but et comment travailler avec le théâtre pour optimiser les apprentissages de tous les élèves ?