Catalogue

Si la place des familles à l’école a connu une importante évolution, si les textes ont levé les entraves institutionnelles, il existe toujours des tensions entre les attentes des enseignants et l’implication des parents. Comment mettre en place une relation qui ne soit vécue ni comme une intrusion, ni comme une absence des parents ?

Quels moyens pour amener les élèves de tous niveaux à pénétrer dans une démarche de questionnement, à se saisir des problèmes ? Car il s’agit bien d’apprendre et d’entrer dans l’abstraction : le sens se construit par un lent et patient travail sur les signes, les mots, les symboles, leurs liens et leurs articulations.

Au concept ambigu d’égalité des chances, préférons celui d’égalité effective d’accès à l’éducation, à la formation, à la culture et à la qualification : choisir la réussite de tous plutôt que la seule méritocratie, promouvoir le travail souvent méconnu des enseignants et des équipes qui s’efforcent, au quotidien, de rendre l’école un peu plus égalitaire.

Travailler explicitement la dimension épistémologique et s’appuyer sur l’histoire des sciences, partir à la rencontre des sciences telles quelles se font, sans en masquer « l’aspect rugueux », ouvrir sur les grandes questions d’actualité... Il y a de quoi « faire des sciences » !

Le point sur une réforme emblématique des transformations du lycée et même, plus globalement, du système éducatif français.

Un dossier qui donne à voir la manière dont les enseignants d’aujourd’hui pensent et mettent en œuvre l’articulation entre la finalité intellectuelle de la géographie et sa finalité civique.

Ce dossier interroge le rôle clé du chef d’établissement et les paradoxes de sa fonction, entre les responsabilités administratives et l'animation dun collectif de professionnels.

De nombreux témoignages de parcours qui permettent de mesurer la distance entre les principes et leur réalisation. Ceux qui valident, institutions et membres de jurys, disent aussi comment ils travaillent et organisent l’accompagnement des candidats. La VAE, une révolution ?

Le dossier explore ce qui se joue dans ces « petites classes » : si le « jeu » y garde droit de cité, si la socialisation demeure un des objectifs essentiels, là n’est pas le seul horizon de la maternelle, lieu des premiers apprentissages.

Approfondir la réflexion, ouvrir des voies possibles pour prendre en charge réellement la diversité des élèves, à travers des témoignages venus de l’école primaire, des collèges, des lycées et même de l’université, et des analyses nées des derniers états de la recherche.

Un retour sur les débats autour de l’enseignement de la langue, et de nombreuses propositions didactiques : savoirs, démarches, choix des notions et des supports, sans oublier la perspective transdisciplinaire ni l’enseignement du lexique.

Au quotidien, à l’école, au collège, au lycée, les adultes, même englués dans la multiplicité des tâches et le manque de temps, travaillent ensemble, par nécessité et par envie. C’est cette dimension collective du métier que ce dossier voudrait montrer pour en partager l’expérience.

Dans l’école de nos rêves, le pédagogue idéal est celui qui n’aurait pas besoin de punir : sanctionner laisse souvent un sentiment d’échec. Pourtant c’est une dimension de notre métier d’éducateur, et nous devons nous y préparer, aussi soigneusement que pour le reste.

Nous sommes passés d’un temps où les images étaient rares et précieuses à une époque où elles sont omniprésentes. Fixes, animées ou numériques, elles nous informent, nous font rêver, nous instruisent ; mais parfois aussi nous trompent ou nous manipulent. Plus que jamais, une culture des images est indispensable à l’école.

Mesures institutionnelles, changements mis en œuvre par des individus et des collectifs, innovations qui se diffusent, ou s’étiolent : l'école change, par tous les bouts ! Dans ce numéro, un deuxième dossier fait le point sur l’école au Québec, et en particulier la réforme des programmes centrés sur l'approche par compétences.