Nos revues, ouvrages et hors-séries

Apprendre au XXIe siècle Agrandir

Apprendre au XXIe siècle

Revue n°500 - octobre 2012

Apprendre est difficile, un peu mystérieux, parfois douloureux ; c’est aussi un plaisir, un enrichissement, une voie pour l’émancipation. Comment a-t-on appris ce que l’on sait, à quel endroit l’a-t-on appris ? Pour ce numéro exceptionnel, une question qui, au-delà de l’école, concerne tous les adultes qui contribuent à l’éducation des enfants.

Envoyer à un ami

Apprendre au XXIe siècle

Apprendre au XXIe siècle

Apprendre est difficile, un peu mystérieux, parfois douloureux ; c’est aussi un plaisir, un enrichissement, une voie pour l’émancipation. Comment a-t-on appris ce que l’on sait, à quel endroit l’a-t-on appris ? Pour ce numéro exceptionnel, une question qui, au-delà de l’école, concerne tous les adultes qui contribuent à l’éducation des enfants.

Destinataire :

* Champs requis

Annuler ou 

Pack content

1 x Apprendre au XXIe siècle

Apprendre est difficile, un peu mystérieux, parfois douloureux ; c’est aussi un plaisir, un enrichissement, une voie pour l’émancipation. Comment a-t-on appris ce que l’on sait, à quel endroit l’a-t-on appris ? Pour ce numéro exceptionnel, une question qui, au-delà de l’école, concerne tous les adultes qui contribuent à l’éducation des enfants.

À partir de : 12,00 €

Tous les formats disponibles

PRIX TTC
Papier PDF* Papier + PDF*
Particulier 12,00 € 12,00 € 14,40 €
Établissement scolaire
Association, institution
12,00 € 23,99 € 26,53 €
Bibliothèque, médiathèque
Autre établissement recevant du public
12,00 € 35,99 € 39,79 €

*Le prix des publications au format numérique inclut un droit de diffusion dans la sphère privée de l'acquéreur.

Dossier

Coordonné par Patrice Bride et Nicole Priou

1. Ouverture
Apprendre, c'est l'histoire d'une vie. Trois entretiens, avec Annie Ernaux, Bruno Tardieu et Yves Reuter, pour évoquer des rapports très personnels aux apprentissages, très inscrits également dans un milieu social où il faut apprendre « pour s'en sortir ».

2. Pourquoi ?
Apprendre, c'est apprendre à penser, c'est une compréhension du monde et pas seulement la maitrise d'une collection de savoirs. « Donner du sens », formule facile qu'on ne copiera pas cent fois, ni sans foi.

3. Apprendre à l’école
Aller à l'école pas tellement pour apprendre que pour apprendre à faire avec tout ce que l'on apprend à l'extérieur, pour apprendre à faire à l'extérieur avec tout ce que l'on apprend à l'école. Donner du sens à ce va-et-vient, un beau défi pour les enseignants.

4. Le numérique
En fait, on ne sait pas bien comment dire. Informatique, NTIC, TICE, numérique ? Comment dira-t-on à la fin du XXIe siècle ? C'est peut-être l'essentiel, mais on ne le sait pas encore.

5. Quoi ? Les contenus
Apprendre, oui, mais quoi ? Des savoirs universels, des connaissances sur le monde, des compétences pour la vie. Apprendre à se connaitre, à connaitre les autres, apprendre ce qui permet de vivre, seul, avec les autres.

6. Comment  ?
On n'apprend jamais seul, mais on ne peut apprendre que tout seul. On apprend seulement quand on le veut et quand on le peut, mais il ne suffit pas de vouloir et de pouvoir pour apprendre. On n'en finit pas.

Paroles d'école
Une collection de témoignages personnels : ce que l’école m’a appris, qui n’était pas dans les programmes ; ce qui m’a servi à l’école et que j’avais appris ailleurs.

Paroles du CAPE
Des membres du Collectif des associations partenaires de l'école publique (CAPE) montrent ce que font les enfants et les adolescents dans un cadre peut-être « périscolaire », mais bien au centre de leurs apprentissages.

Paroles d'ailleurs
Comment apprend-on aux quatre coins de la planète ?

Précédent
Suivant