Nos revues, ouvrages et hors-séries

Le jeu en classe Agrandir

Le jeu en classe

Revue n°448 - decembre 2006

Le jeu, remède miracle ? Non, mais une corde de plus à l’arc du pédagogue qui utilise à bon escient tout ce qui peut assurer la réussite des apprentissages.

Envoyer à un ami

Le jeu en classe

Le jeu en classe

Le jeu, remède miracle ? Non, mais une corde de plus à l’arc du pédagogue qui utilise à bon escient tout ce qui peut assurer la réussite des apprentissages.

Destinataire :

* Champs requis

Annuler ou 

Pack content

1 x Le jeu en classe

Le jeu, remède miracle ? Non, mais une corde de plus à l’arc du pédagogue qui utilise à bon escient tout ce qui peut assurer la réussite des apprentissages.

1 x Le jeu en classe

Le jeu, remède miracle ? Non, mais une corde de plus à l’arc du pédagogue qui utilise à bon escient tout ce qui peut assurer la réussite des apprentissages.

À partir de : 5,00 €

Non disponible

Tous les formats disponibles

PRIX TTC
Papier PDF* Papier + PDF*
Particulier 5,00 € 5,00 € 6,00 €
Établissement scolaire
Association, institution
5,00 € 10,01 € 13,30 €
Bibliothèque, médiathèque
Autre établissement recevant du public
5,00 € 15,01 € 19,95 €

*Le prix des publications au format numérique inclut un droit de diffusion dans la sphère privée de l'acquéreur.

Dossier

Dossier coordonné par Yvana Ayme

Le jeu est mal vu à l’école dès qu’on quitte la maternelle... et c’est dommage. Ce dossier propose de nombreux témoignages de « pédagogie ludique », de l’école à l’université : énigmes géographiques, jeux de rôles pour comprendre l’économie ou travailler une langue, jeu de l’oie et calcul littéral, mise en scène d’une proposition de loi dans la République romaine, entraînement à l’inventivité en formation d’adultes... Outre ces exemples, plusieurs entretiens avec des « experts » analysent la façon dont le jeu, qui inclut une dimension affective forte, favorise l’ancrage des connaissances, à condition bien sûr que la situation pose un vrai défi cognitif. Alors, le jeu, remède miracle ? Non, mais une corde de plus à l’arc du pédagogue qui utilise à bon escient tout ce qui peut assurer la réussite des apprentissages.