Nos revues, ouvrages et hors-séries

La démocratie dans l'école Agrandir

Revue n°433 - avril 2005

Ce dossier nous invite à nous interroger sur la manière dont les valeurs de la démocratie sont en œuvre dans la démarche d’apprentissage. On verra que, s’il faut se garder de laisser croire que la relation pédagogique est soumise aux règles de la démocratie, c’est la parole et l’esprit critique qui permettent à l’élève de se confronter au savoir, de se l’approprier et de devenir citoyen.

Envoyer à un ami

La démocratie dans l'école

La démocratie dans l'école

Ce dossier nous invite à nous interroger sur la manière dont les valeurs de la démocratie sont en œuvre dans la démarche d’apprentissage. On verra que, s’il faut se garder de laisser croire que la relation pédagogique est soumise aux règles de la démocratie, c’est la parole et l’esprit critique qui permettent à l’élève de se confronter au savoir, de se l’approprier et de devenir citoyen.

Destinataire :

* Champs requis

Annuler ou 

À partir de :

PRIX TTC
Papier PDF* Papier + PDF*
Particulier 7,20 €
Établissement scolaire
Association, institution
14,40 €
Bibliothèque, médiathèque
Autre établissement recevant du public
21,59 €

*Le prix des publications au format numérique inclut un droit de diffusion dans la sphère privée de l'acquéreur.

Dossier

Coordonné par Michèle Amiel, Christian Frin et Pierre Madiot

L’école a mis longtemps à introduire dans son fonctionnement quelques instances et procédures démocratiques. Ainsi, un certain nombre de décisions concernant la vie de l’établissement font maintenant l’objet de concertations et de délibérations entre tous les acteurs de l’école, y compris les élèves. On lira, dans ce dossier, des témoignages de ces formes de débat qui sont loin de se limiter à régler des problèmes de pure gestion.
Mais ce dossier nous invite surtout à nous interroger sur la manière dont les valeurs de la démocratie sont en œuvre dans la démarche d’apprentissage. On verra que, s’il faut se garder de laisser croire que la relation pédagogique est soumise aux règles de la démocratie, c’est bien la parole et l’esprit critique qui permettent à l’élève de se confronter au savoir, de se l’approprier et de se former de façon citoyenne.
Les analyses et les témoignages de pratiques qu’on pourra lire dans le dossier nous montrent que ce qui est en jeu est de décider si nous voulons une école élitiste centrée sur des savoirs formels ou une école au service de la réussite de tous, centrée sur des savoirs vivants et des élèves acteurs.
Pour finir, une relecture de Guy Berger nous donne l’occasion de nous interroger autant sur la démocratie que sur l’école.

En savoir plus
Classes inversées : des enseignants qui bougent
2 numéros pour 15,00 €(Hors frais du port)
Découvrir toutes nos offres